L’atelier
________

L’architecte a pour vocation de participer à tout ce qui concerne l’acte de bâtir et l’aménagement de l’espace (Art 2. Code de déontologie de l’architecte).

Dans cette optique, le travail de l’atelier s’inscrit dans une démarche globale, ayant pour objectif à terme de constituer ou valoriser le patrimoine de ses clients. S’articulant avant tout autour d’une notion de « bon sens », il propose des projets légitimes car directement conçus à partir du milieu dans lequel ils s’installent. Que ces derniers soient réhabilités, étendus, surélevés ou simplement rénovés, chaque action propose un accompagnement sur mesure pour atteindre le parfait achèvement de l’ouvrage.

Dans la mesure des contraintes qui façonnent un projet, la vision développée défend une architecture authentique qui ose en toute transparence. Pour parvenir à cette volonté, doit être protégé un dialogue vertueux, relais d’un désir d’architecture qui ne doit pas appartenir qu’à l’architecte. Travaillant sur des projets à toutes échelles, ce « désir de dialogue » est appelé à devenir contagieux pour les maîtres d’ouvrages qui décident et les entreprises qui réalisent.  

Cette démarche « mésologique » nécessite une réelle implication dans le projet, qui grâce à une analyse sensible du lieu (son histoire, les matériaux disponibles, l’architecture vernaculaire de la région, l’usage du programme etc.) provoque une architecture qui ne peut être à aucun autre endroit que celui où elle se trouve.

Construction durable, restauration du patrimoine ancien, rénovation énergétique du bâti existant sont autant d’exigences transformées aujourd’hui en compétences, pour l’aboutissement de projets de qualité, confortables, esthétiques et rentables.

Exerçant conjointement avec différents bureaux d’études partenaires (structure, thermique, fluide etc.), l’atelier intègre l’ensemble des connaissances et savoir-faire relatifs à un projet de construction : du diagnostic à la genèse du projet, de la rédaction des descriptifs à l’exécution des travaux, du suivi régulier des chantiers à leur livraison.

Un travail sur mesure personnalisé

Tout projet naît d’un ensemble de stratégies issues de contraintes analysées au moment des premières phases de conception. Que celles-ci soient d’ordre technique, esthétique, administratif, conceptuel ou encore humain, l’atelier propose un accompagnement sur mesure pour atteindre un résultat adapté à vos besoins.

Constituer ou valoriser un patrimoine

Investissement, durabilité, valorisation, sont autant de notions qui justifient la création architecturale : optimiser/rentabiliser sans cependant délaisser des objectifs vertueux de générosité, de confort et d’usage, hautement créateurs de richesse.

Une démarche développement durable certifiée

Formé à la construction bois au CNDB ainsi qu’à la restauration et rénovation énergétique du bâti ancien, les stratégies analysées défendent l’utilisation de matériaux durables, bio-sourcés et respectueux de l’environnement, compatibles avec une économie de projet disponible.

Des honoraires forfaitisés

Les honoraires pratiqués possèdent un caractère global et forfaitaire. Ces derniers n’étant pas indexés sur le montant des travaux, évitent tout conflit d’intérêt entre la rémunération de l’architecte et l’économie du projet. Conformément aux codes de déontologie de la profession, aucune commission supplémentaire n’est perçue (Art. 13 code de déontologie des architectes). La seule rémunération provient du maître d’ouvrage, dans le but de faire son intérêt.